Catégories
Ressources

Des chiffres et des études

Article mis à jour régulièrement

2020

  • Fin septembre, le CSA publie son Baromètre annuel de la diversité de la société française telle que représentée dans les médias audiovisuels. Il montre notamment qu’en 2019, les personnes perçues comme non-blanches représentaient 15 % de celles vues à la télévision (contre 17 % en 2018, et 13 % en 2009), un chiffre qui « sous-estime la réalité, selon Le Monde, même si la loi française interdisant les statistiques ethniques ne permet pas d’effectuer de comparaison ». Les femmes ne représentent que 39% des personnes visibles à l’écran courant 2019, contre 52% de la population, et les personnes handicapées 0,7%, alors que le handicap concerne 20% de la population selon l’Insee.
  • La députée LREM Céline Calvez se voit confier une mission sur la place des femmes dans les médias en temps de crise. Prenons la Une fait partie des organisations auditionnées. Publié en septembre 2020, le rapport souligne un recul de la place des femmes dans quasiment tous les médias. Le phénomène est particulièrement marqué en ce qui concerne la parole d’expertes : celle-ci tombe par exemple à 9% de l’expertise exprimée en mars puis 20% en avril dans les journaux télévisés de France 2 et France 3, « au lieu des 40% en moyenne ».
  • En juin, le CSA publie son propre rapport sur la représentation des femmes dans les médias audiovisuels pendant l’épidémie de Covid-19. Il constate une accentuation de l’inégalité de représentation des femmes sur la période.
  • La Revue des médias de l’INA publie les résultats d’une étude menée sur les journaux de TF1, France 2, France 3, BFM Tv et CNews et constate, elle aussi, une parole d’autorité largement représentée comme masculine, quand bien même le secteur de la santé, très sollicité en cette période de crise sanitaire, est très féminisé.
  • Le 8 mars, Ouest France rend public son travail pour une meilleure représentation des femmes dans ses pages. Quelques mois plus tard, ses rédactions reçoivent des préconisations pour améliorer la situation.

2019

2018

2017

2016

  • Prenons la Une publie une série de vidéos visant à mettre en lumière le manque de représentations des femmes dans les médias. Ce travail est notamment repris dans L’Obs.

2015

  • Les femmes sont toujours minoritaires dans les médias, selon une étude menée par Le Monde. Un déséquilibre constaté aussi bien dans les Unes que dans le nombre de citations, ou encore celui de signatures (exemples choisis ci-dessous).
source : Le Monde
source : Le Monde
source : Le Monde

2014

  • À la veille de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, le collectif Osez le féminisme! lance « Les féminicides, c’est pas romantique« , un Tumblr qui recense les articles dérangeants qui parlent encore de “crimes passionnels” ou de “drames familiaux”. De quoi questionner les pratiques journalistiques…
  • Entre 2000 et 2013, le nombre de femmes rédactrices en chef a augmenté de 8%, selon une étude de l’observatoire des métiers de la presse. Mais l’écart de salaires avec les hommes, lui, a augmenté de 9%. Bref, sois cheffe et mal payée !
  • 36%, c’est le pourcentage de femmes journalistes employées à plein temps dans des rédactions dans le monde, soit “un chiffre largement inchangé depuis 1999”, d’après le rapport du Women’s Media Center.
  • Le blog No Handed recense les invités de 8h20 sur France Inter pendant un an. Bilan : 16% de femmes.
  • Publication du Guide des Expertes 2014 de l’agence Epoke Conseil.

2013

  • D’après l’enquête de la Scam “De quoi vivent les journalistes ?” de novembre 2013, le déséquilibre hommes-femmes est marquant.
    Alors que leur poids dans l’enquête est équivalent, les femmes représentent 62% des plus bas revenus (soit moins de 20 000 euros par an) et seulement 16% des plus hauts (supérieurs à 100 000 euros par an).