Catégories
Actualités

#Noustoutes, journalistes

Prenons la Une appelle à manifester contre les violences sexistes et sexuelles le 23 novembre 2019, avec le mouvement #NousToutes.

En tant que journalistes, nous avons une responsabilité : les féminicides et les violences contre les femmes ne sont pas des faits-divers que l’on titre avec humour. Ils sont systémiques et doivent être traités comme tels dans nos pages et sur nos antennes.

À ce jour, 133 femmes ont été tuées par leur compagnon ou leur ex, selon le recensement effectué par Féminicides par compagnons ou ex.

Nous appelons également à manifester car notre profession n’est pas épargnée par les violences de genre. Et la domination économique fait le lit de ces violences.

La profession de journaliste se féminise, mais les femmes n’occupent toujours que 34% des postes de rédaction en chef et 19% de ceux de direction de rédactions. Elles sont en revanche la majorité des pigistes.

Tant que les inégalités salariales et dans l’accès aux postes à responsabilité perdureront, les situations de harcèlement et de violences sexuelles perdureront.

image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.